J'arrête le feu !

Cet article est dédié à une amie avec qui nous avons eu cette discussion.
Je lui expliquais qu'il était temps qu'elle apprenne à se servir de son magnétisme. Elle a de suite pensé à son grand-père qui, comme beaucoup d'autres personnes, arrête le feu.

Dans le milieu médical, la "grande avancée" est de reconnaitre qu'il existe des barreurs de feu ! Pourquoi n'arrêter que le feu ? Pourquoi se limiter ? Et surtout, dans un milieu dit évolué et scientifique, pourquoi ne pas employer la terminologie appropriée c'est-à-dire "magnétisme" ???...

Le premier à imposer les mains et soigner par magnétisme dans notre histoire socio-culturelle et religieuse fut Jésus. Si l'on en croit les évangiles, il était vraiment doué dans ce domaine.
Toujours selon les évangiles, il semblerait également que Jésus ait été un homme très ouvert d'esprit... L'instauration du tabou au sujet du magnétisme s'est faite par la suite, par ses ambassadeurs auto-proclamés. Nous n'avons donc pas pu bénéficier des éventuels enseignements que Jésus aurait pu nous livrer sur le sujet.
  D’où les dérives qui consistaient à dire que si vous guérissiez avec les mains, comme vous n'étiez pas le fils de Dieu... vous étiez un suppôt de Satan ! Ce n'était pas à vous de faire des "miracles".... et hop... au bûcher avec les autres copines sorcières !
 Avant la séparation de l'église et de l'état, les guérisseurs en tous genres n'avaient qu'à bien se tenir !
Depuis, les magnétiseurs se heurtent à la gent médicale bien qu'aujourd'hui, enfin, on commence à étudier les effets du magnétisme dans certaines universités...

Le don de magnétiser ne se donne pas ! Quel orgueil, quelle prétention ou... quelle méconnaissance !
Avez-vous déjà transmis le don de voir, d'entendre, de parler... ? Non ! Cette possibilité qui nous est acquise à la naissance par le fait même de la conception de notre corps n'attend que nous pour se développer. Et cela s'apprend comme on apprend à poser sa voix pour chanter.

Revenons au Papi de ma copine. Comme beaucoup de barreurs de feu, celui-ci n'a pas compris qu'il se limitait. Un jour, par hasard, il s'est rendu compte qu'il arrêtait le feu et s'en est tenu à ça.
Il utilise le magnétisme sans chercher à comprendre comment cela fonctionne. Il en fait bénéficier les autres et c'est déjà beaucoup mais il pourrait aussi aller plus loin.
 Il est fort possible que Papi ait un jour envie de transmettre son don. Cela relève de la superstition et du transgénérationnel.
Superstition car il transmettra une chose qu'il ne connait pas et des tabous qui vont avec.
Transgénérationnel car il insufflera à sa progéniture une possibilité que ce dernier possède déjà mais en "autorisant" le descendant (cas le plus fréquent) à utiliser son pouvoir, il signe le fait que ce dernier obtient un droit familial à marcher sur les traces de son ancêtre. Ça part d'une bonne intention mais en clair, le rejeton n'est pas libre de choisir et les autres rejetons non plus puisqu'ils n'ont pas "l'autorisation" de l'ancêtre !

Il transmettra "le don" à travers quelques prières à réciter pendant les soins sans pouvoir en expliquer le but. 
La prière a deux effets :
Le premier est exotérique. Il persuade le guérisseur et l'entourage qu'il est "religieusement correct", qu'il n'est pas un suppôt de Satan.
Le deuxième est ésotérique. La parole est vectrice d'énergie et contribue à l'effet curatif. Le verbe c'est-à-dire le son donne la puissance.

Mon amie me disait que son grand-père ne voulait pas lui en parler... un tabou de plus ! Mais Papi a raison, chacun doit faire ses propres expériences. Lorsqu'elle-même aura un peu avancée dans sa quête, elle pourra alors discuter, échanger des idées avec son grand-père.

Le magnétisme est naturel et il convient d'apprendre à s'en servir même si nous ne sommes pas tous des Pavarotti du magnétisme.
"Ne pas se limiter"veut dire que nous sommes potentiellement capables de tout soigner, cela signifie que nous devons essayer de tout soigner pour le cas où ça marcherait !

Auteur : Pascale J.M.