Bégayer, en transgénérationnel...

Le bégaiement est un trouble de la parole, une difficulté à dire et à exprimer clairement ce que l'on pense. Les mots ont du mal à sortir de la bouche ou bien on bloque dessus... Une personne qui bégaie me racontait qu'elle avait l'impression de penser plus vite qu'elle ne parlait et qu'elle n'arrivait pas à organiser ses idées : "Mon cerveau est comme un entonnoir, les mots arrivent tous ensemble et "bloquent au portillon" !"

Transgénérationnel :
* Chercher dans l'arbre généalogique les déplacements non volontaires, des émigrations forcées de la famille vers un pays n'utilisant pas la même langue. A la 2ème ou 3ème génération, il peut y avoir bégaiement ou autre problème d'élocution.
* Chercher dans l'arbre généalogique des vocations non assumées car non conformes au système familial. Cela donne la pression de ne pas être à la hauteur et de ne pas pouvoir exprimer ce que l'on veut.
* Chercher dans l'arbre généalogique des manquements à la parole donnée.
* Chercher dans l'arbre généalogique les porteurs de secrets transgénérationnels, tus depuis trop longtemps.
* Chercher dans l'arbre généalogique toute forme d'extrême dévalorisation.
* Chercher dans l'arbre généalogique un enfant de remplacement.

Biodécodage :
Le bégaiement est une forme d'insécurité profonde venant de l'enfance et pouvant être lié à la peur (non formulée) d'un des deux parents.
Il peut également être du à l'anxiété ou à la peur d'être rejeté si la personne exprime ce qu'elle pense vraiment. Elle a l'impression que ses paroles ne valent rien, se sent jugée, contrôlée voire ridiculisée et a probablement un des deux parents autoritaire et dominateur.
On pourrait penser que c'est la partie gauche du cerveau qui bégaie, celle qui est dans l'action et le rationnel car dès qu'un bègue chante ou joue la comédie, (partie droite du cerveau, créative, artistique) le bégaiement s'en va.

Acteurs et célébrités bègues :
* Francis Perrin. Acteur, scénariste et réalisateur français. Père de 6 enfants dont Louis, qui a été diagnostiqué autiste dès l'âge de trois ans et pour lequel il a co-écrit un livre avec son épouse Gersende "Louis pas à pas".
* Darry cowl acteur et comique français, de son vrai nom André Darricau, est né le à Vittel (88) d'un père médecin et d'une de ses maîtresses. Il n'apprendra sa véritable filiation qu'à l'âge de 16 ans – après la mort de son père – et ne connaîtra jamais l'identité de sa mère biologique : soucieuse des convenances, Mme Darricau avait simulé une grossesse pendant six mois.
* Vincent Lindon. Son arrière-grand-père Alfred Lindon, négociant en diamants, né en Pologne et de confession juive, émigra à Londres à la fin du XIXe siècle, changea son patronyme Lindenbaum en Lindon et son prénom Abner en Alfred en 1920, prit la nationalité britannique et épousa Fernande Citroën, fille du diamantaire néerlandais Levie Citroën (1842-1884) et sœur du constructeur automobile André Citroën.
* Albert de Monaco né le 14 mars 1958 au palais de Monaco. Sa grand-mère maternelle était championne de natation comme son épouse. Ses grands-parents maternels ont élevé leurs enfants "à la prussienne", austérité et effort.
* George VI du royaume uni. (prénommé : Albert, Frederick, Arthur, George) Le jour de sa naissance, le 14 décembre 1895, coïncidait avec l'anniversaire de la mort de son arrière-grand-père, le prince consort Albert. Gaucher "contrarié", il était obligé d'écrire de la main droite.