Acte psychomagique : faire son encre

Dans les actes symboliques qui permettent d'évacuer les problèmes psychologiques, nous retrouvons souvent des lettres à écrire comme exutoire.
Réaliser un acte de psychomagie doit être marquant et demander un certain investissement. 

Plusieurs personnes nous ont demandé comment s'investir davantage.
C'est pourquoi aujourd'hui, nous vous donnons des recettes d'encre à faire soi-même pour ceux que ça intéresse puisque l'élaboration de la confection des encres peut contribuer à l'investissement personnel dans l'acte de psychomagie.
*******************

A quelques variantes près, la base des encres est toujours la même.
Mis à part l’encre de chine dont la recette est secrète et jalousement gardée !

Composition :

·      Sulfate de fer (quelques clous même rouillés)
·      Tanin (écorce de châtaignier, brou de noix, thé…) pour fixer les couleurs
·      Gomme arabique (ou caséine) pour homogénéiser
·      Pierre d’Alun (ou camphre) pour éviter le pourrissement
·      Eau distillée
·      Colorant, pigments (Les baies de sureau donnent une encre dont la couleur varie du bleu au violet selon sa composition. Les baies d’Amarante donnent une couleur rose fuchsia.)

Préparation de l’encre :

Encre colorée : broyer ½ tasse de baies dans de l'eau distillée, (ou des fruits rouges) puis les laisser macérer pendant une journée afin que les fruits dégorgent.
Pendant la macération, ajouter deux cuillères à dessert de thé.
Filtrer le macérât et le faire réduire en le portant à ébullition.
Ajouter de l'alun en poudre et de la gomme arabique finement broyée.
Mélanger et continuer à faire réduire jusqu'à obtention de la concentration appropriée.

A titre indicatif, le rapport liant/pigment en peinture est souvent de 1 pour 2, mais doit absolument être ajusté aux spécificités du pigment.

Encre au brou de noix : écraser 12 noix entières (avec la bogue) en les mettant dans un vieux linge et en les martelant légèrement. Versez les coques dans une casserole et les couvrir avec de l'eau, puis laisser mijoter pendant 30 minutes. Après cela, retirez-les du feu et laissez-les tremper toute la nuit. Égoutter les coquilles de l'encre et ajouter 1/4 cuillère à café de vinaigre pour aider à préserver la couleur, la gomme arabique et la poudre d’Alun.

Encre invisible :
* Prendre le jus d’un citron et écrire avec sur un morceau de papier à l'aide d'un pinceau ou d’un coton-tige. Lorsque l'encre a séchée, maintenir le papier au dessus d’un grille-pain pour la chauffer. Votre écriture apparaîtra dans un lettrage brun.
* Mélanger à part égale du bicarbonate de soude et de l'eau. Ecrire sur une feuille et laisser sécher. Badigeonner le jus de raisin sur votre message secret pour révéler l'écriture.

Encre noire : déposer une vingtaine de clous en fer (même rouillés) avec environ 150gr d’écorce de châtaigner dans une vieille casserole. Ajouter 20 centilitres d'eau distillée.
Porter à ébullition puis réduire à feu doux et laisser cuire environ 15 minutes (avec un couvercle).
Hors du feu, laisser macérer durant 2 jours.
Au bout de ces 2 jours, passer le tout au chinois et récupérer l’encre.

Encre indélébile :
Casser 10g de Noix de Galle (rien à voir avec la noix fruit) et les tremper dans 200g d’eau distillée jusqu'à ce qu'une couche de moisissure apparaisse à la surface.
Faire chauffer le liquide à feu très doux (ne pas faire bouillir).
Ajouter 6g de Sulfate de Fer et 10g de Gomme Arabique. Le liquide devient alors très foncé.
Filtrer et laisser refroidir.

Auteur : Pascale J.M.