L'expérience paroxystique

C’est le psychologue Abraham Maslow qui a créé l’expression « Experience paroxystique ». C'est-à-dire le summum, le paroxysme, de ce que l’être humain peut éprouver en terme de ressenti positif.
Abraham Maslow (1er avril 1908 - 8 juin 1970) est un célèbre psychologue américain né à New-York dans le quartier de Brooklyn. Il était le fils aîné de sept enfants d'immigrants russes de confession juive.
Au cours de sa carrière, Maslow s'est principalement intéressé aux fondements de la santé psychique, aux états de plénitude (expériences paroxystiques) et aux motivations « supérieures » de l'homme dans sa hiérarchie (l'accomplissement de soi).
Il est connu dans la psychologie du travail pour ses études sur la motivation.
Pour les psychothérapeutes, il est, avec Carl Rogers, l’initiateur de la psychologie humaniste.
Pour d’autres psychologues, il est la figure de proue de la psychologie transpersonnelle qui dépasse ce qui concerne strictement la personnalité pour s’intéresser à la dimension spirituelle de l’homme et aux états de conscience exceptionnels.
Abraham Maslow a élaboré un lexique précis, pour aborder la mystique et les états de conscience exceptionnels dans des termes scientifiques, tout en respectant la spécificité de ces expériences

Cette hiérarchie est généralement représentée par une pyramide qui se divise en cinq niveaux de besoins, de la base au sommet. Depuis le bas vers le haut de ce référentiel figurent :
1.     Les besoins physiologiques comme la faim, la soif, le froid, le chaud, l’hygiène… 
2.     Les besoins de sécurité et de protection comme le désir d'une maison ou d'une bonne assurance, un métier. Ces deux aspects assurent la survivance physique d'une personne.
3.     Les besoins d’intégration, d'appartenance, besoins sociaux qui reflètent la volonté de faire partie d'une famille, d'un groupe, d'une tribu, d’un clan, d’une religion, un pays.
4.     Les besoins d'estime de soi, la réalisation de soi pour arriver à s’accepter et être heureux de ce que l’on est devenu. Cela nous place face à nos secrets, nos erreurs, nos manques, nos frustrations…
5.     Les besoins d'auto-accomplissement, l’expérience paroxystique. C’est le désir de s’engager et de se distinguer à travers une œuvre, de se réaliser soi-même à travers une action humaniste. Cette expérience permet à l'être humain de retrouver sa véritable nature qu'il appelle “Soi transpersonnel”

Auteur : Pascale J.M.